POURQUOI CONSULTER ?

 

Vous souhaitez commencer un travail sur vous-même et mieux vous connaitre.

Vous voulez tentez de vaincre un moment difficile de votre vie.

Vous souhaitez juste un «petit coup de pouce» pour dépasser quelques difficultés passagères.

 

La souffrance s’exprime différemment pour chacun d’entre nous, parfois elle est difficile à surmonter par ses propres moyens et il est important de pouvoir faire appel à une aide extérieure.

Voici quelques exemples de difficultés 
qui peuvent nécessiter l’aide d’un psychologue :

 

  • Stress, Anxiété, Angoisse, culpabilité, 

  • Dépression

  • Peur de s’engager

  • Echec difficultés scolaire

  • Problèmes conjugaux, Troubles relationnels

  • Handicap

  • Troubles de la personnalité

  • Situation de harcèlement moral ou physique

  • Trouble obsessionnel compulsif (T.O.C.)

  • Trouble du comportement alimentaire (anorexie, boulimie)

  • Conduites de dépendances (alcoolisme, toxicomanie…)

  • Cauchemars à répétition

  • Enurésie

  • D’autres difficultés peuvent entrainer la souffrance que vous pouvez exposer à votre psychologue.

POUR QUI ?

 

Adultes, adolescents, enfants, couples

 

En ce qui concerne les adolescents et les enfants, la demande vient rarement d’eux. C’est pourquoi, lors de la première ou des deux premières séances, il est possible que le ou les parents soient présents. L’objectif est d’exposer les difficultés de l’enfant ce qui permet au psychologue d’avoir quelques éléments de l’histoire familiale. 

 

La psychothérapie qui suit, se fera cependant, en accord avec l’enfant ou l’adolescent, et se déroulera sans la présence des parents dans le respect du secret professionnel. De même, le psychologue ne dira rien du contenu des séances ; l’enfant est lui, en droit d’en parler s’il le veut. 

 

En présence d’une difficulté, les parents peuvent être reçus à certains moments de la thérapie. Des bilans familiaux réguliers permettent d’assurer la guidance des parents et de permettre aux changements de s’installer dans la famille. L’accompagnement des parents est très important.

 

Il est fréquent que pour les enfants j’utilise des supports à la parole (dessin, jeux…). En effet, le «jeu» de l’enfant est révélateur de son «je». Du matériel est donc mis à la disposition de l’enfant pour qu’il puisse «dire».

 

Souvent, avec l’adolescent, ce que je mets en place est un accompagnement vers l’adulte en devenir. L’adolescent a besoin d’exprimer par des mots pour éviter le passage à l’acte, il a besoin d'être compris.

© 2015 by Arbolescence. Proudly created with Wix.com